Les hormones et la prise de poids


Les hormones et leurs impacts sur notre silhouette.

La notion de poids est associée très souvent à manger moins et bouger plus mais cela n'est qu'un paramètre de l'équation.

Déjà l'alimentation est elle adaptée à savoir les bons ratios lipides, protéines, glucides. Nous avons des besoins spécifiques en macronutriments qui sont fonction de notre profil métabolique, à savoir si on fonctionne plus sur les glucides ou plus sur les graisses, mais aussi de notre activité physique.  

Très souvent on me dit je mange bien je ne comprends pas et quand on va quantifier les macronutriments ce n'est pas du tout adapté à la personne.

Ce n'est pas manger moins mais mieux construire la répartition de ses macronutriments. répartition de ses macronutriments.

La gestion de la glycémie

comment votre corps utilise les sucres, il y a t'il une sensibilité à l’insuline.

Ce que l'on va notamment très souvent observer quand il y a stockage viscéral. Le tour de taille est un indicateur très important en santé métabolique.

Pour cela il est nécessaire de regarder la biologie avec des marqueurs spécifiques comme le rapport Homa.

Cela peut venir d'un manque de protéine, d'un excès de lipides, d'un manque d'apport en glucides ou au contraire un excès.

Attention à la psychose autour des glucides car avec le fameux livre glucose révolution cela créé une peur des glucides et ce n'est pas du tout cela le problème, mais mieux les utiliser.

Le cortisol

A savoir les hormones de l’adaptation au stress, on a besoin de stress ni trop ni pas assez. Le cortisol va donc être un élément clé de la gestion du poids. Un excès va alimenter une certaine résistance à insuline et donc un stockage viscéral.

La thyroïde

Elle joue un rôle centrale dans notre métabolisme. Son équilibre va bien au delà de la TSH mais dépend de vos statuts en iode, sélénium, vitamine À, D, B, fer, zinc, cuivre, etc. En ce sens le terrain micronutritionnel est fondamental.

Les hormones Gynéco

À savoir le ratio oestrogène/progesterone, les taux de testostérone

Les hormones de la satiété

Qui vont gérer votre appétit.

En ce sens cela demande une étude minutieuse de votre profil, des analyses à l'appui afin de comprendre pourquoi il y a résistance à la perte de poids malgré une alimentation en apparence équilibrée.  


Articles similaires

Derniers articles

Les hormones et la prise de poids

Risotto de sarrasin aux asperges

La gestion du poids : un équilibre plurifactoriel

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion